Témoignage de Brahim, volontaire européen à  L’Esat des Genêts d’Or – Briec

Témoignage de Brahim, volontaire européen à L’Esat des Genêts d’Or – Briec

Dans le cadre du programme « Corps Européen de Solidarité », nous accueillons Brahim, volontaire marocain, depuis le 13 septembre 2023. Il réalise ses missions au sein de l’ESAT des Genêts d’Or à Briec, et ce jusqu’à la fin juin 2024. Voilà maintenant 3 mois qu’il est parmi nous, et il écrit ici son ressenti face à l’expérience qu’il est train de vivre.

 » Je suis Brahim, originaire du Maroc, et j’ai eu 27 ans en août dernier. Bien informé et impatient de démarrer mon projet, l’attente était insoutenable car jusqu’ici, chaque expérience dans laquelle je me suis lancé consiste en quelque chose que j’aime profondément. Mon 3ème mois de volontariat touchant à sa fin, je peux maintenant, ne serait-ce qu’un peu, mieux vous parler des habitants de QUIMPER. Et je suis surtout vraiment ravi de vivre ici avec des amis avec qui je partage un bonheur mutuel. Si nos goûts diffèrent parfois, le plus souvent, nous partageons les mêmes préférences et nous tâchons de nous entraider.

Il est vrai qu’au début, j’ai dû faire face à des défis culturels et surtout linguistiques. Au début, mon vocabulaire se limitait à « oui » et « non », haha, mais heureusement, mes compétences se sont améliorées et je peux maintenant communiquer plus efficacement.

Notre logement, affectueusement appelé « le château », y ressemble en effet, avec de nombreuses pièces par rapport au nombre d’occupants. Parlons maintenant des personnes. Je partage un espace de vie avec cinq autres volontaires, chacun a sa chambre privée et en parallèle nous partageons une salle de bain et une cuisine, ainsi qu’une salle à manger. Malgré la place que prend parfois la fatigue dans nos quotidiens, les plus beaux moments se déroulent dans la cuisine, lorsque nous nous retrouvons tous pour préparer à manger. Pour être honnête, alors que j’écris ces lignes, la simplicité de ces moments où chacun partage ses expériences quotidiennes dans la cuisine me manque.

Comme j’aime partager ma nourriture, la plupart des gens me disent avec humour qu’ils ne veulent surtout pas gaspiller. Et tant mieux car c’est la chose que je déteste le plus 😂😂😂. Et si quelqu’un vous offre de la nourriture, sachez que ça ne se refuse pas car pour ma part, je n’ai jamais préparé de la nourriture uniquement pour moi. Et je l’accompagne de thé marocain jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus 😂😂😂😂 Je plaisante.

À propos, le temps à Kemper est délicieux. Les matins peuvent vous accueillir avec une pluie douce, les après-midis avec le tonnerre et les averses, et les nuits avec une atmosphère romantique trempée de pluie – parfait pour les célibataires 😂😂😂. Cependant, ne laissez pas la pluie vous faire oublier la douceur de l’expérience. Vous pouvez manquer un phénomène météorologique et en voir un similaire plus tard, mais manquer une expérience est irréversible.

Je conseille à tout le monde d’être patient – je le répète trois fois – parce que c’est très important. Je n’ai pas encore parlé de mon rôle de volontaire : je suis volontaire à Briec, pour soutenir les retraités ayant des besoins particuliers (Genêts d’Or). J’aime vraiment cela et j’espère avoir l’honneur de travailler avec eux pour le reste de ma vie. Même si ce n’est pas facile au début, en raison de divers facteurs, la langue étant le plus important, lorsque vous montrez de l’amour, c’est réciproque. Avec beaucoup d’amour pour vous-même, n’ayez pas peur des difficultés liées à votre imagination. Prenez un risque, et tout deviendra facile avec Sa permission. Je remercie sincèrement Michael et Laurence, qui ont travaillé sans relâche pour m’adapter au travail dans tous les domaines.

Sans oublier l’organisation Gwennili, en particulier Solène et Hélène, qui ont travaillé avec diligence pour me soutenir depuis le début jusqu’au moment où j’écris ces lignes. «